Non classé

Articles archivés

Qui sommes-nous ?

Créé par le 07 jan 2009 | Dans : Non classé

◦ Le Pain de l’Espoir est une association à but non lucratif, mais aussi un chantier d’insertion. Elle adopte un mode de fonctionnement similaire à celui d’une entreprise classique.

Un chantier d’insertion a pour but d’essayer de réinsérer dans le monde du travail des personnes sans emploi. La réussite d’un chantier d’insertion prend tout son sens lorsqu’une personne y a fait un passage et que cela lui a permis de retrouver un emploi stable et durable.

Notre principale activité est la collecte de produits alimentaires et non alimentaires (auprès de partenaires tels que Carrefour, Picard, etc…), puis la redistribution de ces produits auprès d’associations dans lesquels des personnes en situation précaire viennent s’approvisionner.

Un PROJET

Créé par le 07 jan 2009 | Dans : Non classé

L’Association a été créée pour l’accueil et l’aide à la réinsertion de personnes en difficulté sociale (en grande majorité, des bénéficiaires du RMI). L’action de ses membres (salariés permanents et bénévoles) permet à la personne accueillie de développer ses capacités en vue d’une réinsertion sociale et professionnelle

Cet accueil comprend différentes approches :

- un retour à l’employabilité par une reprise des conditions de vie de travail.

- un règlement au mieux du passif de la personne (problèmes de logement, de justice, de dettes, de santé, de dépendance, de famille, …)

- une re-dynamisation personnelle par un élargissement des centres d’intérêt, l’accès à des plages d’épanouissement et à la mise en valeur de ses qualités propres, pour un mieux être.

Une ACTION

Créé par le 07 jan 2009 | Dans : Non classé

Pour atteindre ces trois objectifs, nous travaillons dans 4 directions complémentaires :

- Le ré-entraînement au travail,
- l’approche éducative et sociale,
- l’accueil et la convivialité,
- une formation adaptée.

Les personnes accueillies sont employées dans le cadre d’un CA ou d’un CAE et perçoivent un salaire pour 26 heures de travail par semaine.
Pendant ce temps de travail, semblable dans l’ensemble à celui d’une entreprise « normale », chaque employé se voit confier diverses tâches professionnelles : conduite des camions, collectes, tri de produits alimentaires, entretien, ménage, ainsi que tout autre travail nécessaire à l’action du Pain de l’Espoir.

Il a sa place et un statut. C’est un premier pas de re-socialisation, d’autant plus que, pour certains, le travail et tout ce que cela comporte ne sont qu’un lointain souvenir.

Cette approche ne consiste pas seulement en un ré-entraînement mécanique de l’attitude postale à faire les choses. Il s’agit également pour la personne accueillie de réussir à poser des actes réactifs visant à atteindre un but fixé.

Au fil de l’Histoire, Le Pain de l’Espoir :

Créé par le 07 jan 2009 | Dans : Non classé

- s’est dotée de plusieurs ateliers de réinsertion dans le domaine de la collecte et la distribution auprès d’associations caritatives,

- a développé un partenariat avec des Enseignes commerciales comme Carrefour, Picard, des entrepôts tels que DMG, KUEHNE-NAGEL etc….

- a développé un partenariat avec des structures d’accompagnement vers l’emploi.

Des relations de partenariat avec de nombreuses associations, institutions, services publics, etc… viennent compléter ce dispositif.

Notre mode de fonctionnement

Créé par le 06 jan 2009 | Dans : Non classé

 

→ Les membres du Conseil d’Administration du Pain de l’Espoir sont des bénévoles, très engagés au niveau associatif.

Elus lors de l’Assemblée Générale annuelle par l’ensemble des adhérents, ils sont responsables de la ligne politique de l’association et de sa stratégie.

Ses décisions sont mises en oeuvre par un Bureau élu en son sein.

Une équipe d’encadrants salariés assure le suivi au jour le jour des activités de l’association.

Batterie Fanfare de la Mossig |
Templiers Landes Pays Basque |
Devil In Disguise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SOU DES ECOLES
| Ecole de Sainte Marie des C...
| Touche pas a mon pote 58